lundi 28 novembre 2011

Tentative a Canyonland NP

Nous avons decouvert Canyonlands en deux temps : de haut tout d'abord, depuis le belvedere de Dead Horse Point. Une route sur un plateau, puis plus rien. Stop. Ou plutot si : une scene irrelle qui, a perte de vue, deroule les 250 millions d'annees qui nous ont precedees, au cours desquelles le Colorado a tranquillement errode le plateau de gres sur lequel l'ont propulsee la pesanteur et les hasards geomorphologiques. Et depuis, il creuse, comme Tucco (encore lui!)


Un paysage ruiniforme assez ahurissant.

 Et puis ca et la, perdues au fin fond des meandres de ce canyon, des tours reliques, reliques d'une falaise qui finit par se retirer sous les coups de boutoir d'une erosion lente mais implacable. Nous imaginons un temps aller grimper dans les tours d'Island in the sky. L'aventure se resumera dans les faits a une grosse viree de 5 heures en 4x4 dans les trefonds du canyon. Des tours convoitees, nous ne verrons que le profil, ci dessus.

Pour parvenir la, presque trois heures de 4x4, auxquelles il faudrait ajouter au moins 1h d'approche, puis 6 longueurs "aventure" plus une descente en rappels dans une autre face avec du fil d'araignee et du relais cache dixit le topo. Bref, quand a 11h30 nous coupons le moteur et que nous essayons rapidement de simuler le reste de la journe, force est de constater que la nuit qui tombe des 17h risque de nous entrainer dans une improbable descente de nuit dont, ici encore moins qu'ailleurs, nous n'avons envie. Tant pis pour la grimpe, on fera du 4x4...



Certes, nous ne ferons pas d'exploit et nous validerons que la ballade en 4x4 n'est vraiment pas notre truc. Pour autant, les paysages decouverts valent le detour.


Precision pour la photo ci-dessus : aux petits malins qui s'imagineraient que ma jambe gauche est plus courte que ma jambe droite, ce qui pourrait expliquer le caratere "penche" de l'image, je precise que mes deux jambes font bien la meme longueur. Le plateau de Gres quant a lui est constitue de strates horyzontales et d'autres qui ne le sont pas, ou qui ne le sont plus. S'en suit une curieuse impression pour le photographe, qui se demande alors s'il a bien respecte ou non l'intediction d'alcool decretee ici par les Mormons...


Pas d'alcool : une epreuve terrible, la guerilla urbaine n'est pas loin.



Et puis sans etre dans Arches National Park, se cachent ici quelques tres belles arches comme cette "muslim arch" sur laquelle nos intrepides aventuriers iront jusqu'a s'aventurer au peril de leur vie et au bonheur du Nikon. En travaillant la chose, on aurait meme pu faire ici la double page centrale du prochain catalogue Patag ;o)
Canyonlands National Park : moins connu que son grand frere du Grand Canyon, mais magnifique et calme a souhait.

Aucun commentaire: