jeudi 22 juillet 2010

Aiguille de la Varappe : Et je suis le vent


A 45 mn. du bivouac, la face sud ouest de l'aiguille de la Varappe.
Majeur! Que dire d'autre? C'est là que nous avons trouvé ce granite "absolu" de l'Envers des Dorées.
Les couleurs, le profil, la structure... tout y est, dans des itinéraires qui commencent à présenter une certaine ampleur puisque tous dépassent les 400 mètres.


"Et je suis le vent", une voie de MiPi, se déroule sur la gauche de cette belle face.






Petit matin frisquette et c'est parti pour 400 mètres de pur bonheur. Essentiellement en fissures, cette voie nous enchante de A à Z, avec un caractère presque " montagne" dans la section intermédiaire.




























Quelle voie ! Plus on monte plus c'est beau. Passées les longueurs du socle, le rocher sur le bastion de la face est tout simplement un miracle de géomorphologie. le grimpeur y glousse! Nous y gloussons! Equipement irréprochable, cheminement logique : quelle classe!
La journée se déroule, ensoleillée et riantem, autant que nous visages vu la qualité de ce que nous grimpons. Le plaisir est immense.
Sommet, pause, fromage, sourires, rappels, retour... Quelle escalade. A consommer de toute urgence.
Et je suis le vent, ED-, 400 m.
6a+, 6b, 6b+, 6b, 5b, 6a, 6a+, 6a, 6b+, 6b, 6a+
Prévoir un jeu complet de coinceurs, doubler tailles moyennes, Camalot #3.5

Aucun commentaire: