mercredi 6 mars 2013

Il était grand temps

L'hiver se passerait-il sans que nous ne plantions une seule broche? 
Vu les paquets de neige tombés et les piètres conditions de glace, mon choix était vite fait. Pour autant, laisser février s'achever sans brocher aurait signé un hiver sans glace ce qui, convenons-en, n'est pas très sérieux.

Les nomics étaient dans le coffre, au cas où...
Nous nous laissons donc tenter, malgré le soleil et la chaleur des versants sud. 


On ne brillera pas par nos réalisations glaciaires cette année, d'ailleurs on a jamais vraiment brillé ;o)
L'essentiel est de participer.
Orelle pour nous tous seuls.


La glace, c'est beau, mais c'est dur.
Allez hop, il est temps de retourner à la poudre.

Aucun commentaire: