lundi 18 juillet 2011

Le tresor du Pirate

Et rebelote! C'est reparti pour Argentiere avec cette fois la ferme intention d'aller titiller "Le Pirate", une voie convoitee en face sud de l'aiguille d'Argentiere. C'est Andrew,  mon compagnon de reeducation, qui m'avait parle de ce joyau lorsque nous refaisions les Alpes du fond de nos platres et autres seances de kine... Il m'avait parle d'une perle absolue... Je m'etais promis d'y aller, c'est desormais chose faite.

Pas de photo de l'ensemble de la face, c'est dommage. Situee en rive droite du couloir en Y (d'autres bons souvenirs, a skis cette fois) la voie se deroule sur 350 metres, auxquels il faut ajouter un socle d'environ 100 metres pour eviter le coupe gorge de l'Y qui chauffe dur a cette saison. Un rocher fantastique, des relais a peu pres equipes, des feuillets dans tous les sens, et c'est parti pour un des joyaux du Mont Blanc dans ce registre de difficulte.

L1, qui ne fait pas partie de la voie d'origine mais qui permet d'eviter le dangereux entonnoir du Y.  Rocher glacial, onglee severe, mais de franches fissures sur 40 metres et un bon relais terrasse en sortie.



Le soleil est enfin la, et c'est parti pour 350 metres de bonheur. Un rocher phenomenal pour une escalade techniquement a peine difficile.




Ca deroule : quelques pitons ici ou la, 2 spits dans L4 pour un passage en dalle. Au dela, il faut pas mal chercher l'itineraire jusqu'au ressaut final, car les nombreux feuillets permettent de passer en plusieurs endroits.





On grimpe, on grimpe. Ambiance frisquette ce 15/07. Des coulees de glace de la veille ne degeleront pas de la journee malgre le soleil, ou alors juste ce qu'il faut pour nous mitrailler la tete regulierement. On est ici en assez haute altitude, et certains parametres specifiques entrent en compte...



Alors, du grand plaisir, mais du plaisir un poil inacheve : il nous manque les 4 longeurs finales pour sortir a sommet... Un peu tard, attendus au refuge, pas de frontale "au cas ou"... bref on tire les rappels au terme d'une superbe escalade ou il ne nous coutera certainement pas trop de revenir pour la terminer.

"le Pirate", une voie majeure dans le 6a/6b, a aborder plutot comme une grande face que comme une simple voie d'escalade. Une des belles voies du massif, un rocher exceptionnel. Je la comparerais a "Face au large" en moins difficile toutefois. Prevoir un jeu complet de camalots jusqu'au #3.5, doubler les tailles moyennes, petits stoppers utiles. Rappels ok mais prevoir de changer les cordelettes. En ete, eviter le Y qui chauffe toute la journee : une L1 dans le socle dans une evidente ligne de fissures.


Et le topo en cadeau Bonux (un petit clic et ca devient lisible ;o)



1 commentaire:

Jo a dit…

Eh Salut Yann
Tiens pour une fois, celle-ci je l'ai faite. Y a pas mal de temps mais j'en ai un super souvenir. Escalade splendide et pas extrême, c'était bien long je me souviens d'un retour dans la vallée en pleine nuit et d'une arrivée à Grenoble au tout début du jour suivant...