dimanche 12 avril 2009

Oulle - Chemin de la Malaine


Hier au col de la Doriaz, j'ai regardé avec envie le chemins courant dans les sous bois en me disant qu'il ferait bon sortir le vélo. C'est chose faite. Après avoir testé le Slayer autour de Grenoble sur de petites sorties, il était temps d'en venir aux choses sérieuses.
Je laisse la voiture avant Bourg d'oisans et monte jusqu'à Oulle où j'imaginais passer plutôt pour skier l'Infernet que pour rouler dans les bois... Mais bon. L'avantage c'est que le vélo se prette plus à la contemplation et je ne regrette pas de traverser cet étonnant village d'Oulle. On dirait que le temps s'y est arreté il y a plusieurs décennies. De là, une petite sente en pente sud rejoint le point 1417, et je m'accorde là une petite sieste farniente au soleil d'avril. Un régal.
La suite, c'est un chemin qui plonge en versant nord est, dont je me souviens des commentaires "émus" de nounours.
J'avoue que pour une première je n'ai pas été déçu. Ce chemin est magnifique, et il plonge d'un seul jet dans la vallée 800m plus bas.

Vu depuis la fourche du Slayer, voici ce que ça donne. C'est du sérieux et je me suis fait bien rouster : le vélo c'est aussi technique que le ski, et engager une épingle en pleine pente c'est comme déclencher un virage en pente raide; des fois tu n'as pas droit à l'erreur sous peine de grosse sanction. Alors j'avoue, j'ai posé les pieds pas mal de fois a terre, mais peu importe. Sans doute le premier passage de la saison, j'ai dû pas mal faire le ménage sur le chemin.


En tous cas avec un chemin comme ça Oulle pourrait devenir un sacré spot de descente pour peu que le chemin soit un peu entretenu.
Personne à la montée, personne à la descente. Une jolie boucle que je referai volontiers à l'automne, plus aguerri et sur un chemin peut etre un peu moins feuillu... Et le Slayer dans tout ça? mmmmmhhhhh

2 commentaires:

Oliv a dit…

yah bon hein .....

Anonyme a dit…

j'ai eu droit a une rude journee de cours de descente avec mon cartman sur ces beaux chemins. appui sur la pedale exterieure, jeter le regard dans la direction ou tu veux aller et balancer le velo en croyant tres fort que ca va passer ca va passer ca va passer... et tout ca sans la selle parce que c'etait trop raide. rien que d'y penser j'ai mal.
ho chi minh