mercredi 21 avril 2010

L'échappée belle


Qu’il est bon ce soleil printannier ! Qu’il est bon ce rocher tout chaud !
Une envolée à Presles, c’est une valeur sure…















On reste calmes sur les objectifs du jour : juste grimper sans se mettre mal, effectuer de belles longueurs au soleil et revenir progressivement à la grimpe. Je sens que mon corps n’y est pas encore, et je sens que psychologiquement je n’y suis pas non plus. Curieux constat. Je pensais m’être bien débarassé de certaines peurs l'année dernière…

Après le café en terrasse -de rigueur- c’est dans une atmosphère calme et reposante que nous grimpons. Peu de gens ce jour sur la falaise.






« Le temps des guenilles » nous tend ses prises. Moi je ne sais plus trop si j’ai déjà fait cette voie ou non. Ezio me dit que oui ( ?!?) pendant le café . Bon, il avait raison : le départ de la voie me rappelle quelque chose, et puis au fur et à mesure que l’on grimpe, les souvenirs me reviennent. Mais peu importe, l’escalade est très belle. Des longueurs un poil athlétiques, juste ce qu’il faut pour se réchauffer les avant bras.


















Ah pas de doute, la grimpe c’est bon ! Cette petite histoire me remet dedans, l’envie d’aller plus loin commence à me titiller. Rien à dire sur cette voie : elle est belle, classique, à consommer sans modération dans ce degré de difficulté.





Du coup, puisque Ezio avait raison, rebelotte : terrasse, soleil, Leffe… Une journée presque ordinaire ;o) Merci les amis pour ce si bon temps.

Et pendant ce temps-la les goulottes d’altitude mijotent à petit feu. A table ?

Aucun commentaire: