dimanche 24 janvier 2010

Memorable Etale



On a tous nos "petites habitudes", meme en montagne. Ainsi je grenouille tres souvent sur le calcaire des Aravis, mais tres peu sur ses pentes enneigees. Erreur grave!



L'erreur est un peu reparee avec cette tres belle journee a l'Etale, une montagne magnifique au profil himalayen...

Je visais la faille du "Coillu" en me disant que si le couloir Chauchefoin etait bon, on pourrait le descendre en boucle. Pas de chance, d'autres avaient eu la meme idee la veille, ainsi que le jour meme...




Pas de chance??? Retrospectivement, je ne crois pas. Un coup d'oeil alentours et sur la carte nous montre que les champs de poudre de la combe sud ouest sont vierges, et que la descente doit passer malgre les rochers du bas.



Allez hop : un poil de desescalade, et nous voici sur l'autre versant, absolument vierge celui-la, ou il ne nous reste plus qu'a remonter jusqu'au presque sommet.







Je ne sais pas si la suite merite d'etre racontee, des jeunes enfants pourraient la lire...



Large pente sud-ouest, lumiere d'apres midi, poudreuse froide, versant vierge. On a pas des vies faciles!



On n'a plus qu'a faire parler les spatules et se laisser glisser en longues courbes. Quand le ski est comme ca, je ne sais pas si je connais mieux.













Voila donc une boucle de grande qualite, sur une montagne dont le profil invite le skieur a venir s'exprimer. La combe descendue ce jour part du sommet gauche et termine dans le grand entonnoir au centre de la face (passage en extreme rive gauche). Du beau, du bon, du tres bon ski pour une de ces journees d'anthologie...Celles dont on se souvient plusieurs annees apres tellement la nature aura ete genereuse ce jour la.

Aucun commentaire: