samedi 30 janvier 2010

Incursion chez les chamois


Pas tres motive ce matin... etait-ce la fondue sous la pleine lune de la veille ou la meteo morose du fond de vallee?

Et puis sans comprendre comment je me retrouve skis aux pieds dans le salon de Galie et Bo : et oui car ce jour, quand on dit "depart de la maison" c'est vraiment depart de la maison. On chausse dans le salon, on traverse le tapis devant la table basse, on ouvre la porte, on remonte le talus du jardin, et c'est parti.

Promenade dans les bois : la Chartreuse a pris une bone rasade de po-po la nuit derniere, et nous on aimerait bien trinquer avec elle.


Alors on part se promener, avec en tete une descente insolite au Pas des Charassons. D'habitude ce se fait plutot l'ete en tirant sur les cables pour passer les barres rocheuses. Et l'hiver?



La neige est la et bien la : trace dans 25 de fraiche jusque sous l'Aup du seuil
ou nous rejoignons une trace venant sans doute de Marcieux. Tiens donc, nous ne sommes pas seuls. Un petit coup d'oeil dans la virgule : deja 4 traces dedans, nous n'irons donc pas la.

Les lances de Mallissard nous tendent les bras sous un soleil presque genereux.


Nous improvisons une seance de bloc dans l'alpage, afin de travailler notre technique du gratonnage en pompe de ski en vu de ce qui nous attend aux Charassons. Redoutable!









Grosse poudre dans la face Est des Lances, pas une trace... jusqu'a ce que l'on s'y jette goulument. Malheureusement cette belle descente se fera sans soleil. J'etais tout frustre de ne pouvoir mitrailler du Reflex sous ce beau soleil rasant mais tant pis. Le ski sera quand meme bon.


Il ne nous reste plus qu' a rejoindre l'entree du Pas des Charassons. La, aucune chance qu'il y ait une trace avant nous : je ne suis pas sur que cet itineraire oh combien touristique soit skie tres souvent. Les chamois y brouttent tranquilles tout l'hiver.

Voila donc un itineraire qui, bien que frequente l'ete, reste relativement secret l'hiver car necesitant de tres bien connaitre les lieux sous peine de vols inconsideres et peu recommandables dans ce qui ressemble a de GROSSES barres rocheuses. Et pourtant, ca passe.

Desescalade, jet de skis, jet de bonhommes... Tout y passe. Nous n'utiliserons pas le rappel prevu dans le sac, ca passe bien sans. Les plus ahuris de tous ce sont les chamois qui croyaient vraiment etre pepouses sur ces vires... et non, excusez nous, on ne fait que passer. De la poudrem de la tres grosse poudre ce jour permet de se lacher des que les espaces s'ouvrent.

Voila donc un Pas des Charassons skie, maniere originale de se promener dans la barriere Est de Chartreuse. Une sortie inspiree par le maitre skieur des lieux, l'ami Bo, avec qui c'etait si bon de reskier apres tant d'annees. Merci mon ami , super journee:o)))

Encore un jour de poudre : on a pas des vies faciles!

1 commentaire:

bo du4 a dit…

ouaip, beau résumé, c'était quand même rigolo!

pour ceux qui veulent voir la version dont yann-est-le-héros, c'est là:
http://www.youtube.com/watch?v=Ba2WGjvpQoc