samedi 20 juin 2009

Pointe Adolphe Rey - Cache cache


Qu'il était bon ce retour dans le Mont Blanc! De nombreux mois écoulés depuis ma dernière incursion là haut, de nombreuses choses vécues. A l'inverse, là haut, tout semble immuable: c'est peut être aussi pour ça que l'on y va.

Initialement partis pour le Grand Capucin, les caprices du ciel nous contraignent à un objectif plus adapté à une éventuelle retraite précipitée. J'avais il y a quelques années effectué la voie Salluard à la pointe Adolphe Rey, et j'avais repéré une cordée d'italiens pas loin dans une voie qui semblait fort belle.

Lorsque, plus tard, je découvrais que cette même voie était signée d'un des maîtres du massif - Romain Vogler- il sembait nécessaire d'aller y traîner les santiags.


5mn d'approche à skis en grandes courbes sur la moquette du matin, un petit coup d'oeil au Grand Cap et nous sommes à pieds d'oeuvre.

Les hypothèses de départ se confirment très vite : passés les 10 premiers mètres un peu salis par le retrait glaciaire, le rocher devient vite excellent.


Du beau granite rouge, des envolées de fissures, un soleil finalement généreux : ne serions nous pas en phase de bonheur intégral?





L'escalade dans cette voie est vraiment de toute beauté, et pas un seul mètre n'y serait à jeter. Curieux que Piola dans son topo ne soit pas plus éloquent que ça à son propos, elle mérite à mon avis plusieurs étoiles.

On confirmera dans cette voie que Vogler était vraiment un grimpeur de fissures : le 6c dalle de L3 est presque une rigolade par rapport au 6c fissure de L4.

Si je n'en retenais qu'une, ce serait les magnifiques 45 mètres de L5. Il est juste curieux que lors du rééquipement manifestement récent, quelques spits y aient été placés là où un #5 aurait fait l'affaire. Mais bon, ça ne change rien à la qualité de l'escalade.

La dernière longueur est presque une caricature : une arête aérienne sur un rocher qui d'un coup devient aussi sculpté que le granite corse : de véritables vasques me rappellent le haut du "Dos d'éléphant", quelques knobs en plus et la mer en moins.
Allez, j'espère vous avoir donné envie d'aller crapahuter dans cette très belle voie, qui peut se faire à la journée avec la première benne. merci Mr Vogler!!!
Cache cache, 250m, ED
6a,5+,6c,6c,6b+6a
Prévoir un jeu complet de camalots jusqu'au 3.5, doubler les tailles 0.5 et 0.75
Descente en rappels dans la voie

Aucun commentaire: