dimanche 10 mai 2009

Du granite en vélo

Ca commence par une envie irrépressible de granite... Mais où aller vu la météo (encore qu'un simple "soleil voilé" soit annoncé). Ca tombe bien, je ne connais les nouvelles voies de la paroi rouge du Belliou. Feu pour une collective : 3 partent dans une facile, deux partent dans une plus dure, et deux partent marcher à pieds plus haut.

On fait semblant d'y croire, mais les nuages sur les sommets sont vraiment menaçants. Allez, ça doit être le "soleil voilé" qui s'installe. Ici dans Taffonissimo, on a quand même le temps de bien valider que la grimpe en granite, ce n'est pas comme la grimpe en calcaire. Pas facile de retrouver ses sensations la dessus.



Allez : première rincée! A ma gauche, Carine, Nounours et gringo tirent des rappels. Bye bye. Bertrand et moi somme relativement protégés car ça déverse légèrement. Allez, on continue, on est joueurs. Oh vache, il pleut. Sortie du dévers, ça glisse, ça zippe! Relais à gauche, un faux rayon de soleil, des nuages encore plus noirs derrière : allez zou, trois longueurs et on descend. On file donc manger une tarte à La Cordée (faut pas exagérer quand même), et on rentre à Grenoble...où il fait presque beau! ça alors!


Puisque c'est ça, on ira quand même en profiter. 15 mn de voiture plus tard, Julie et moi sommes au col de la Placette pour une jolie boucle d'une vingtaine de km dans les sous bois. C'est parfois un peu gras, mais ça nous rappelle que ce matin il pleuvait. Pentes ouest, soleil de fin de journée, on s'est adaptés ;o)))



Aucun commentaire: