samedi 4 février 2017

Les beaux blocs de Joshua Tree

Pendant que la neige tombe à l'horizontale et que mes cuisses se reposent,
me vient l'envie soudaine de reprendre un peu de désert.

Bienvenue à Joshua Tree National Park, connu pour ces célèbres arbres et ses non moins célèbres cailloux.

Accompagnés d'Helen, Colin et Pocket, nous passons quelques jours a déambuler de chaos en chaos.
Ambiance paisible, petits feux de camp le soir, coyotes à l'affût, rattle snakes au repos et niaquettes dans tous les sens, voici les ingrédients de cette visite réussie.
 

 Les journées commencent souvent de cette façon : les tortues se mettent en branle.


 A 2 mn. de marche de Ryan campground -approche exténuante- voilà de quoi s'occuper les bras quelques heures.

 

Ici dans "Chili sauce", un splendide v7 ouvert par Jerry Moffat (tiens donc!) pendant que Tilio prépare la sauce.


On apprend une nouvelle fois que les cotations en bloc ne veulent pas forcément dire grand chose.
Selon le style, on randonnera dans du (moyennement) dur et on aura besoin de 15 tentatives pour sortir un bloc facile.
C'est le jeu, le simple et prenant jeu du bloc.


Puisqu'ici les blocs sont en granite, on trouve quand même quelques fissures où réviser nos classiques ;o)


Alors on répète le jeu à l'envie, jusqu'à ce que les doigts disent stop...


Parfois les doigts disent "encore" mais c'est la tête qui dit stop...
Personne n'osera le crux de sortie de "Satellite left", un pourtant modeste v3 mais à plus de 5m. du sol...


Parfois, peu importe la hauteur et le niveau.
On se régale juste de corn flakes géant pour achever le petit dej.


...Ou l'on se régale de la gestuelle parfaite, celle-là seule qui permet d'aller effleurer ce  micro gratton pourtant infâme que l'on finira quand même par tenir après 10 essais de décryptage...


Et si en plus tout le monde s'amuse, que demander de plus?

Aucun commentaire: