mardi 22 décembre 2015

Tant qu'à faire, grimpons

Comme tous les amateurs d'hiver, on reste perplexes...
Bien sur on pourrait aller skier entre les caillous ou sur les pistes.
Bien sur on pourrait aller gratter des touffes d'herbe gelées en Belledonne.

Mais franchement, quand le ciel est si bleu qu'il fait bon grimper en t-shirt, ça ne me donne pas envie d'autre chose.


Une journée expresse tous les deux.
1Heure de route et hop, nous voici garés au Sappey à déambuler sur le tapis de feuilles mortes de cette magnifique forêt, taillée pour le ski. 
Oups, je m'égare!


Comme prévu, ça chauffe.
Les vestes sont vite remisées, et c'est en t-shirt que l'on profite de ce calcaire dont la réputation n'est plus à faire.


Dans "Le balafré, ou..." il n'y a pas que le rocher qui chauffe, les bras aussi.
Voici une escalade peu habituelle pour le Sappey, avec des sections morpho dans chaque longueur...


 ... agrémentées de passages bien techniques entre les points : je pense que la cotation obligatoire tape dans un bon 6b typé "dalle" (entendez par là : n'y allez pas en tongues)

 

Au loin dans les versants nord, ça ressemble à de l'hiver.
Mais de loin seulement.


Le palais des écureuils


Aucun commentaire: