samedi 21 novembre 2015

Une fin d'été parfaite

Alors que l'hiver est annoncé, il fallait bien honorer cette fin d'été par une falaise à la dignité suffisante.
...Céüse...


Plus grand monde par la-haut à cette saison, un temps idéal, des journées à peu près aussi courtes que l'influx dans nos bras, c'est donc parfait.


Une petite approche dans la fraicheur du matin a tôt fait de nous réchauffer les mollets.
C'est tant mieux, nous aurons besoin de mollets chauds.  


 Ne grimpant qu'à deux dans un premeir temps, nous en profitons pour partir dans quelques longueurs l'une sur l'autre.
Céuse propose aussi des petites grandes voies de toute beauté.
"Inespérance" en fait partie.


La qualité du rocher relève ici du domaine de l'extraordinaire.
4 longueurs, pas un centimètre a jeter. 
110 mètres d'escalade exceptionnelle,  avec une mention spéciale pour le mur a trous de L3 et L4 en 6c+ et 7a, qui n'ont absolument rien a envier aux plus belles longueurs du Verdon.
Majeurissime.


Et puis avant, après, pendant, au dessus, en dessous, des longueurs de couenne dans un magnifique calcaire gruyère pour compléter la chose, s'il  vous reste des doigts et des bras.
Un rocher fantastique, toujours.


Ca marche aussi en famille, pour qui est prêt a un peu de portage et de logistique pour accéder là-haut.
A la clef : la plus belle falaise du monde ;o)
Et que ne ferait on pas pour des 7a+ comme celui-ci : 50m. de bonheur et de doigts...
Et si l'hiver nous revoyait par là haut?

Aucun commentaire: