lundi 14 septembre 2015

Blocs et chanterelles au Val di Daone

Passer des vacances en famille avec des schtroumpfs et réussir a toucher du caillou pour de vrai, c'est possible.
La grimpe sur blocs est faite pour ça.
Qu'on ne se trompe pas : nous ne sommes pas des "bloqueurs" et je ne pense pas que nous le deviendrons. Pour autant, cette pratique se prête a merveille aux conditions du moment. Reste plus qu'a choisir l'endroit.

A chaque fois que je dis "val di Daone" a quelqu'un, les yeux s'écarquillent : "val quoi?"
A chaque fois que je dis "val di Daone" a un bloqueur (français), les yeux s'écarquillent : "val quoi?"
Tant mieux, c'est donc là-bas que nous irons.
Je fais confiance aux magnifiques éditions Versante Sud depuis pas mal d'années: quand ils proposent un topo de 300 pages sur le bloc dans une vallée, ça ne peut pas être par hasard... 


Voici donc le camp de base : Agriturismo Manoncin
Avec des petits? le top
Sans petits? sans doute le top aussi.
On est en italie, on sait recevoir. 
Sauf qu'ici le Tyrol n'est pas très loin, alors forcément les alpages sont fauchés au cordeau.


Au-dessus, en-dessous, à gauche, à droite, partout des blocs de granite posés ça et là. 
Certains dans des chaos infréquentables avec les petits, d'autres posés dans les prés à 5mn. de marche


Nous n'avions jamais vraiment fait de bloc : c'est vraiment dur. Dans les trucs déversants, on ne fait vraiment pas les marioles : les départs assis sont souvent très sélectifs. 
Dans le vertical, on ne fait pas les marioles non plus : ici un 6c dont on ne viendra pas a bout. 


Tilio assure le repérage : arête de droite en 6b+, on sait encore faire.
Tout droit en 7a : un autre monde.


Bloqueurs rassasiés après une demi journée d'arqués...


D'autres secteurs en sous bois proposent là aussi de l'escalade pour tous, comme cet hallucinant spot sorti des sous bois et des mousses pour la dernière compétition de bloc de juillet dernier : j'ai vu en montagne ce qu'était le nettoyage, faut avouer qu'ici c'est pas mal non plus.


De la fissure : enfin un truc ou on peut faire semblant d'être forts!!! 
Nous n'avons pas pris nos gants magiques, mais pour 3 mètres on peut aussi s'en passer.


Une agitation et un brouhaha insoutenables...


Et une rocade surchargée et bruyante que l'on emprunte à reculons.


Le Val di Daone propose d'innombrables randos en toute quiétude, c'est bon aussi pour tout le monde


Un petit air de Rocheuses? 


 Des rocheuses qui piquent les doigts alors : Ju aux prises avec un départ assis bien retord pendant que Lilouenn prépare sa fricassée de champignons.


Ah oui, car j'allais oublier : pour qui aime les champignons, c'est un petit paradis sur terre. 
Vallée humide à souhaits, peu fréquentée, donc à cette saison c'est le jackpot.
Ce qui m'a permis de faire une découverte : la brosse à dents du grimpeur nettoyeur de prises est une très mauvais brosse pour nettoyer les chanterelles, qu'on se le dise.

2 commentaires:

irene vasseur a dit…

Félicitations aux 2 adorables petits " bloqueurs" I.V.

Anonyme a dit…

c'est vrai qu'avec un pad en +......
lecask@sfr.fr (mick)