lundi 10 novembre 2014

La fourrure du fauve

Quand on habite Grenoble, que c'est l'automne, qu'il fait beau, 
qu'on a une cheville dans le sac et qu'on a une petite qui courre partout, 
alors une virée sur le plateau d'Emparis est un très bon compromis.


La journée eut été parfaite pour y trainer en vtt, 
mais là maintenant... non... vraiment pas le moment.

 

A pieds, les couleurs y sont tout aussi belles et
le rythme y est plus propice pour apporter de quoi faire de vraies images.

En vue du Grand Pic...


L'endroit est toujours aussi magique à cette saison.


On imaginerait bien une lionne géante couchée là,
sur le dos de laquelle nous nous promènerions.


La Meije nous surveille. 
Quel beau sommet!


Ambiance emparisienne


Allez, un peu de sobriété. 
Le blanc arrive.

2 commentaires:

*V* a dit…

Magnifique série, quelles couleurs !

*V* a dit…

Magnifique série, quelles couleurs !