mardi 13 mai 2014

Promenade entre amis


Je n'avais pas skié cette année avec certains de mes plus fidèles compères, il était donc urgent de terminer la saison avec eux. 
Envie d'une petite virée dans la solitude de coins peu fréquentés, envie d'une nuit dans les montagnes à l'abri d'une petite cabane, esseulés.


On imagine donc un tour entre Ambin et Etache, à la faveur du déneigement des routes d'accès et d'une voiture au fond de chacune des vallées.


Jour 1, montée à la dent d'Ambin pour descendre a vue sa belle face nord, et filer ensuite vers l'Italie.

Au sommet, on ne le sent pas : le haut de la face semble plaqué, et vue l'exposition de cette face qui surplombe partiellement une barre rocheuse, le moindre départ serait fatal.


Nous improvisons donc, joyeux et confiants, une descente dans la combe Est sur le col de Savine. 
La carte nous laisse espérer un passage dans les barres du bas...qui se révéleront être déplumées sur 5 mètres,  que nous ne nous sentons pas forcément aptes à désescalader en l'état.


Dans ce cas là que fait-on? on remonte pardi!
Exténuante remontée, en plein cagnard et chargés du matos de bivouac, un régal!


Nous bouclons par une belle traversée des crêtes sous le Mont d'Ambin, et enfin nous pouvons nous laisser glisser vers notre lounge du soir. 
2200m. dans les pattes, bien chargés et en altitude, ça use!



Quelques tôles, du calme : les italiens conservent savamment cette notion de bivouac, quasi disparue dans nos alpes françaises. 


Soirée 4 étoiles, Turin à nos pieds.


Après un engloutissement en règle d'un Panetone de circonstance, une météo capricieuse nous fait une nouvelle fois changer un peu nos plans.


Nous replongeons en France vers le fond du vallon d'Ambin dans une neige bof bof : le vent d'altitude nous garantit une tôle ondulée d'enfer, alors que la douceur du bas nous prive de tout regel.


Après quelques hésitations, nous décidons finalement de boucler notre boucle : le ski ne sera peut être pas top, mais le voyage sera total.


Nous remontons donc vers le Petit Vallon retrouver un semblant de fraicheur, à la faveur du vent.


Belle ambiance là haut, avec le cirque d'Ambin à nos pieds.


Nous plongeons dans la nord puis dans la nord ouest, en direction d'Etache


Marche dans les prés, transport de gnous dans la cariole, herbe verte, bière fraiche.
Un beau voyage de deux jours dans cette attachante haute Maurienne.
C'était ma dernière. En très bonne compagnie ;o)

Aucun commentaire: