mardi 20 mai 2014

Orphée, inattendue.

Des journées comme ça appeleraient volontiers à une petite incursion en montagne, pioches en pogne et broches affutées.

Certes.
Les pères de famille à peu près responsables que nous tentons d'être ont souvent un timing trop serré pour ce genre d'incursions express, à moins d'être surrentrainé ce qui n'est pas le cas du commun des mortels auquel nous appartenons.
Dont acte : la grimpe en t-shirt c'est bien aussi.


Presles, Presles encore, Presles toujours.
Nous partons dans Orphée, voie trouvée au hasard du feuilletage de topo, comme souvent sur cette falaise. 
Pas d'info autre que le topo, nous verrons. 
La surprise est belle.


Si l'on met de coté les quelques pas d'artif disséminés ici ou là (encore qu'en forme...) et l'avant dernière (petite) longueur le reste est beau voire très beau. 
Rocher ultra sculpté et adhérent au possible (signe de grosse fréquentation), longueurs raides et/ou techniques, grandes envolées...
Raaaahhhh, on l'aime cette voie!


Figolu en phase d'implosion contrôlée dans le dernier 6c+ ne dira pas le contraire.
Allez faire "Orphée", c'est du tout bon.


Aucun commentaire: