mercredi 18 décembre 2013

Une belle goulotte Grassi

Des goulottes Grassi, il en existe des tas.
Certaines me font envie plus que d'autres, sans doute parcequ'un jour mon regard les a parcourues.
L'envie est restée.

L'une des deux que j'ai en tête est juste au dessus de Bessans, dans la face nord ouest de la pointe de Tierce. 
Fortement exposée aux avalanches dans sa partie haute et sur la descente, elle est tout a fait adaptée aux conditions nivologiques du moment. 
Pas neige? vive les belles goulottes!


 Approche on ne peut plus simple, depuis le foyer de ski de fond. 
Des deux lignes ci-dessus, la Grassi est celle de droite.


Durant l'approche, nous notons qu'une cordée nous précède.
Forcément un peu déçus. 
Et puis, en haut du cône de neige, aux premières broches, je me rends compte qu'il s'agit de Pierre, mon voisin de Beaufort, la moustache la plus célèbre de la vallée.
L'ambiance change. 
Ca cause à tout va!


6 longueurs de grimpe, je prends les 3 premières. 
Ca déroule, c'est beau, ça grimpe alternativement dans du raide ou sur des placages un peu fins, ou les protections sont parfois à inventer.
Pas beaucoup de glace en ce moment, donc il faut ici et là se faire léger.


Entre les sections raides, des pentes de neige ou il fait bon se dégourdir les mollets et accélérer le rythme pour se réchauffer.


On change : Gringo passe devant pour fêter dignement ses Nomics tout neufs.
Je suis bien obligé de m'incliner.


La suite est tout aussi ludique, et la face se creuse sous nous.
L'ambiance dans le bastion du haut est vraiment belle, et je pense qu'il y aurait là des lignes directes de dry à ouvrir pour les as des jeux de lame.


Nous continuons notre route.
Sortis de la goulotte, nous rejoignons l'épaule ouest par une succession de traversées dans du terrain ou j'imagine qu'effectivement il ne fait pas bon traîner lorsque la neige charge le versant. 
Traversées du haut dans une ambiance presque alpine.


Et puis, histoire de rentabiliser la Piz Buin emportée, enfin nous touchons le soleil.
L'intelligence d'une descente en versant ouest après avoir grenouillés dans l'ombre du nord...
Merci Nature.

Qu'il est bon ce soleil.
Que je l'aime cette lumière des après midi de décembre.
Replat, roches presque aussi chaude que le thé qui coule, pic nic.


15h30, l'ombre nous rattrape.
Il est temps de redescendre et rentrer. 
Une belle journée encordés peut s'achever.

Aucun commentaire: