dimanche 4 août 2013

Avoir le Smile à l'Envers

Sur conseil d'un fin connaisseur, on monte lui faire un petit coucou. 
A qui?

A "Smile" : seul là haut sur son versant, aura-t-il encore le sourire?
A notre arrivée, il a quasi perdu la banane. 10 secondes plus tard, c'est réparé.
Un petit coup de peigne par la dessus et ça y 'est, le voici présentable.

Je vous présente le Smile de Tré la Porte.


Ce sympathique personnage a donné son nom à une voie de l'Envers des Aiguilles, 
où Ju et moi avons le privilège de nous encorder tous les deux. 
C'est la première fois depuis de long mois que nous repartons tous les deux faire une voie de grimpe en montagne, autant dire que le nom de celle-ci correspond plutôt à notre joie du jour.

Smile.

Premier train au Montenvers. 
Montée avant le cagnard, et deux heures plus tard, en pleine fournaise cette fois, nous sommes à pieds d'oeuvre.


Tré la porte : California Dream, Rivières d'argent ... et Smile, quelque part dans le versant.


Rapidement dans l'ambiance : après L1 en 6a+ ou déjà il faut s'employer, arrive L2 annoncée 6b+.
Au delà de la cotation, le style : escalade très exigeante, tous les pas durs sont sur micro-stoppers et rien d'autre.
Michel avait prévenu, j'en suis pour mes frais.

Il y a bien longtemps que je n'avais pas fait de longueur dure uniquement sur micro-stoppers,  c'est psychologiquement bien autre chose qu'un bon vieux #1 enfoncé jusqu'à la garde! 
De plus, la -bonne- pause est autrement plus exigeante. En d'autres termes : j'en chie!


Parfois, on peut se "reposer" dans un 6a+... 
Mais partout ailleurs, ça grimpe, toujours sur micros, toujours soutenu. 
De plus, nous cuisons littéralement sur ce four solaire, et nos pieds crient le martyrs à chaque pas.


Moi qui aime la grimpe au soleil, je n'ai jamais autant désiré l'ombre que ce jour-ci, histoire de faire un peu dégonfler les pieds. 
 

Beau rocher, superbe rocher, parfois un poil licheneux hélas, la rançon du caractère secret de cette voie. Ici la magnifique écaille en 6a+ de L7. 
Ambiance granitique, j'adore!


 Au retour, Smile aura l'immense bonheur de recevoir la bise d'une Ju heureuse de sa journée. 
Il va me rendre jaloux ce bougre. Je lui claque un clin d'oeil et plonge dans les rappels. 
A l'heure qu'il est, tout seul là haut, je suis certain qu'il sourit encore.


Encore une belle journée à l'Envers.
Nous sommes autant fourbus par cette difficile escalade -un peu limite pour nous vu notre peu de pratique cette année- qu'heureux de cette joyeuse escapade.


Nuit de repos méritée, dans la chambre nuptiale du refuge qui plus est : merci Evelyne ;o)


Retour. En bas, notre puce nous attend.
Smile, on a le smile.

Où donc est "Smile"? 
Vous ne le trouverez pas, normal il n'est pas dans le topo.
ça donne ceci : 6a+,6b+,6a+,6c,6a,6b,6c,6a+,6b+,6b,6c,6b+,4.
Et croyez moi : ça grimpe!

Merci Michel pour le topo ;o)

Aucun commentaire: