dimanche 19 mai 2013

Skier à la mine

Et si le spot à retenir était Hatcher Pass?
Les montagnes y sont certes plus douces qu'à Thompson. En revanche ici, point d'hélico. 
Camp de base a Palmer, puis une route cul de sac qui rejoint une ancienne mine d'or désaffectée.
Autour, les Talkeetna mountains s'étendent une nouvelle fois à perte de vue, mais laissent d'innombrables possibilités de tricotages en tous genre au départ de la route.


4 jours de folie sous un ciel d'un bleu impérial.
Les cuisses sont prêtes, il est temps de partir pour de grandes bambées.


Le festin de neige froide se cachait en fait ici. 
Des montées lumineuses, des descentes dans un poudre si sèche que l'on croirait du givre...


Pas de programme, juste des envies et des intuitions.


Qu'il est loin notre ciel bleu.
Qui a dit qu'il faisait mauvais en Alaska?
Venez en France pour celà...


Très loin du vacarme des rotors.


Les versants nord à cette saison sont incroyables : 
du givre à gros grains sur 70cm d'épaisseur, avec un soleil rasant juste là pour faire briller les cristaux.


 En toile de fond, la plaine d'Anchorage s'étire au loin. 
Qui aime les contrastes sera ici servi.


Qui aime le ski également...


Oui, définitivement.
Skiez à Hatcher Pass.


 


Aucun commentaire: