mardi 14 juin 2011

Tradizionale ...

Si  le haut ne veut pas de nous, qu'il se rassure : nous resterons en bas et nous nous amuserons bien quand meme! Et quand on veut s'amuser a faire des verrous tout en restant en bas, LE spot s'appelle Orco. Troisieme sejour en trois ans, je commence vraiment a prendre gout a cette vallee, et ce n'est pas la nouvelle edition du topo qui risque de me soigner!

Decouverte pour certains, redecouverte pour d'autres. Coincements, micros, demoniaque, verrous, cafes, placements, ecailles, dulfer, #5, stoppers, combat, vols, pasta, Kosterlitz, gants, meutrissures, melezes, pof, ecarts, meringues,daisy... les mots sont toujours les memes, l'escalade toujours aussi fantastique, l'ambiance toujours aussi attachante. Viva!!!











Allez, pour vous donner quelques idees des voies a faire la bas, fouillez dans mes archives. J'ajoute a la longue liste des joyaux de ce coin de Paradis "L'ultima follia di sir Biss", "Jedi Master", "Legoland", "Mi ritirio". Et puis un coup d'oeil envieux a l'incroyable ligne de "Elisir d'Incastro". Il va donc falloir y retourner, sans compter les joyaux de la rive droite, un poil frisquets en ce drole de printemps.

Merci aux italiens de nous conserver ce jardin de l'escalade traditionnelle en l'etat, alors qu'ici on spitte encore a tout va dans des endroits tellement incongrus. Forza!!!

ps : et surtout, surtout, n'oubliez pas le plat de pastas a l'auberge du village sur la place de Noasca. Coinces entre carabinieri et grand prix de F1, il serait indecent d'aller faire semblant de se regaler ailleurs. Mama mia, quel festival!

Aucun commentaire: