mardi 24 mai 2011

En attendant mieux

 Pas mal de bricolage en ce printemps : entre un emploi du temps chargé, des tendons qui titillent, et des orages quasi omniprésents, pas facile de se lancer dans de grandes bambées alpines.

Pour autant, il y a toujours mieux à faire que de regarder Drucker.

Pas loin de Grenoble, l'Oisans offre de beaux morceaux de granite, préludes à de plus ambitieuses aventures mais parfaitement adaptées aux conditions du moment.


On ne sortira certes pas comblé des voies du Beliou, des Stofferissimes et autres taffonissimo (aux noms pourtants enchanteurs!) simplement heureux d'avoir pu grenouiller avant la pluie dans un cadre merveilleux, et d'avoir tripatouillé du granite. Et puis les cotations généreuses nous feraient presque croire qu'on est forts. Si les 6c+ en sont vraiment, les voies des Flammes de pierre sont dans le 8!!! On regrettera quand même la logique des ouvreurs dont l'abus de spits me pose question dés lors que ceux-ci sont plantés à coté de fissures... Je trouve ceci finalement assez peu utile, sans élitisme aucun, dans une vallée ou les voies spitées ne manquent pas.

Bref : vivement la fin des orages pour pouvoir aller verrouiller les fissures du Mont Blanc!

2 commentaires:

anne-marie a dit…

J'attends les propositions!!!!
Bises

Yannick Ardouin a dit…

Attention ça va devenir indécent ;o)

Pour du granite au Mt Blanc : le départ va très bientôt être donné!