lundi 30 novembre 2009

Une derniere roulade

Comment transformer l 'austerite et le froid d 'une goulotte d'altitude en de chatoyantes et ludiques prairies taillees pour rouler?

Tres simple : vous prenez une motivation premiere, celle d'aller tater de la glace, vous la confrontez a la realite, celle d'un epanchement de synovie, et vous optez finalement pour une sortie en velo ou le challenge consiste a ne pas faire voler le nounours par dessus son cadre pour epargner ce qui lui reste de genoux. Simple non?

Enhardi par Jo j ai bien envie de tester, enfin, ce beau plateau interieur du Devoluy qui me semble t il, est tout a fait adapte pour deambuler en velo.


Au depart de St Didier, nous traversons d'abord plein sud vers le col du Festre, de la on plonge sur La Cluse sur un single qui met en apetit. Pause au soleil du patelin, fromage, pas de cafe car, mon bon monsieur, les bistrots ferment les uns apres les autres - y'a plus d'epoque- puis on repart dans l'autre sens cette fois-ci : remontee au col, foret jusqu'au dessus de la Joue du Loup, banzai sur les pistes de ski a mach 8, remontee au col du Tat, plein gaz dans la combe de Boucherac. Et la Jo, entorse a la regle : on part plein ouest vers Rioupes titiller le single qui plonge sur Malmort. Verdict ? Aaaahhhh, si tu savais comme ce single est bon! La meilleure descente de la boucle, sans hesiter. 300 metres de bonheur integral ou le profil du chemin laisse nos diables de montures s'exprimer. Dans ces moments la, la glisse du ski n'est franchement pas loin.

D'ailleurs... a propos de ski.... mmmmhhhhh??? z'avez rien remarque??? (air faussement innocent)

Aucun commentaire: