lundi 17 août 2009

Pensées pour une légende

Vendredi soir, j'apprends que Ricardo Cassin n'est plus. En Suède au moment de son décès, je n'étais pas au courant. Etonnant de me dire qu'il y a 15 jours nous sommes passés tout prêt de lui. Sur la Rocade de Lecco, bêtement, je le cherchais du regard.
On ne peut pas être alpiniste et ne pas se sentir touché par la disparition de ce géant. Vous avez été, Monsieur Cassin, un alpiniste de génie, un mutant comme il en existe peu, et vous avez même poussé le vice jusqu'à fêter vos 100 ans au calme de votre vallée... Si un bon alpiniste est un vieil alpiniste, pouvait on trouver meilleur alpiniste que vous?
Je vous tire ma plus grande et ma plus sincère révérence. Ciao maestro!
Pour celles ou ceux qui ne connaissaient pas l'oiseau, vous trouverez ici une belle biographie.

Aucun commentaire: