lundi 29 juin 2009

En montagne, simplement

C'était pour moi un retour en douceur. Peu importe le sommet, ni même la voie choisie. Le plaisir était bien loin de ça. C'était une belle journée d'alpinisme, perdus dans le bleu du ciel et loin du tumulte. Cet hiver, mon Everest s'appelait Croix de Chamrousse et un sirdar m'avait poussé à en tenter l'ascension. Le juste retour de l'altruisme n'est il pas d'être altruiste à son tour? A mon tour de guider le sirdar. Qui emmène l'autre à dire vrai? J'ai beau grimper devant, mais ce n'est là qu'une image trompeuse. La lumière était fantastique, l'air cristallin, calme. Comme nous au sommet de cet Everest. Merci.






Aucun commentaire: