dimanche 11 janvier 2009

Grazie Lari!

Christine Janin (remember...) avait raison : "à chacun son Everest". Quand on est diminué, l'Everest c'est d'être dehors au soleil skis aux pieds.

Mais qui est "intéressé" par ce genre d'Everest ???
Mon sirdar n'a pas attendu pour se manifester : "On se fait une sortie histoire d'aller boire un thé au soleil?" ... intelligence, spontanéité...


Alors l'Everest de ce week end s'appelait pour nous "Croix de Chamrousse". Le premier qui rit je le scalpe à coups de carre! Après m'être testé à l'Arzelier la semaine dernière, j'imaginais qu'une montée tranquille suivie d'une descente par les pistes devait être envisageable. La piste me permet de ménager dos et cheville, et après 30 ans de ski je gère plutôt sereinement la descente d'une piste bleue ;o)
Youpi! Du soleil qui dore, des cuisses qui revivent, de l'air frais qui emplit les poumons, de la neige qui caresse doucement mes semelles... Serait ce une renaissance? ça y ressemble.
A toi qui étais là : merci

1 commentaire:

Lou Pape a dit…

Ca c'est classe mon pote - trop content pour toi !!!! GENIAL !!!