mercredi 6 août 2008

Une surprenante majorette

Pour nous remettre de nos émotions héliportées de la veille, et aussi pour tester mon épaule, nous profitons ce dimanche chamoniard pour aller grenouiller vers l'aiguille de Blaitière et son si beau pilier rouge.

Sans trop d'ambitions nous jetons notre dévolu sur "Majorette Tatcher" (TD+, 180m), une voie de M. Piola qui parcourt une longue ligne de fissures ouvertes.









Le ton est rapidement donné. Après une première longueur en douceur, le franchissement d'un petit surplomb en 6b confirme ce que dit le topo : "fissure". Ah oui, de la belle fissure large tout en verrous de mains et de pieds, ça nous cueille à froid. Oh Michel, tu es sûr que c'est que 6b?!? Nous on coterait bien a 6c, mais peut etre qu'on n'est pas en forme...






S'en suit une splendide longueur de 45 mètres fort raides, où là encore, il faut savoir jouer entre verrous et oppositions. Le style est radical, physiquement redoutable et sans concession. Ne cherchez pas les réglettes, il n'y en a pas.



Et ça continue, encore et encore... Deux longueurs en 5+ pour terminer, de quoi amuser les momes sur le papier. En réalité, deux longueurs où il faut s'employer, où l'on tirera même au clou (et oui, dans du 5+) avec un véritable off-width à l'américaine en cadeau surprise. Amis grimpeurs si vous y allez, faut emmener du calibre : Camalot 3.5 obligatoire sous peine de frayeur.




Si tu aimes la fissure large, cette voie est faite pour toi!


ça faisait longtemps que je pensais savoir grimper dans du 5+ (encore que le séjour au Yose l'automne dernier avait modéré mes ardeurs) et bien après cette voie, les pendules sont remises à l'heure. Le 5+, c'est déjà de la grimpe. Bon c'est sûr, mettez des grimpeurs US là dedans et ils randonnent en baskets, mais bon...




A côté de nous, Fred et Sandrine, que nous avons retrouvé dans le benne, se promènenent dans "L'eau rance d'arabie", la classique du secteur.



Majorette reste une voie à mon avis à faire, dont la cotation affichée laissera je pense quelques suprises à plus d'un.

La bonne nouvelle? Mon épaule tient bon!

Aucun commentaire: