lundi 10 décembre 2007

Aux sources

Premières glisses de la saison en Beaufortain.
J'ai en effet "quelques attaches" là bas, on va dire que c'est un peu mon fief :o) Je n'y avais pas encore trainé les skis cette saison, il était temps de réparrer l'erreur.

Week end poudreuse et feu de cheminée, à vrai dire je pense qu'il y a pire.

L'algorythme etait : ne pas monter trop haut (neige soufflée) et ne pas partir de trop bas (neige humide). entre les deux, une sous couche en béton armée recouverte de 30 a 50 cm de poudre.


Pas de photos de "gros ski" cette fois ci. Des photos des bucoliques alpages, et du ski de chalet en chalet comme seule cette vallée sait en proposer. Je pars avec Julie "grenouiller" au dessus du Planay, joli coin abrité du vent qui permet à Julie de chausser ses raquettes et de profiter de ma trace.






Le ciel est bouché, le soleil perce à peine mais peu importe, le terrain et les sapins posés ici et là se prêtent à merveille à cette ambiance ouatée.

Les quantités de neige deviennent rapidement impressionnantes pour un début décembre. Entre 1300 et 1600m, on passe presque du simple au triple. Pas de trace devant nous, la montagne a décidé d'être déserte.


Passé le hameau de Plan Villard, j'abandonne Julie et pars tricoter au dessus, entre légette du Mirantin et Roche Plane. La trace est fatiguante a faire tout seul mais qu'importe, c'est trop bon pour s'arrêter.
Une classique mais toujours efficace quand la nivologie craint un peu : montée à la cote 2000m depuis La Dray, plongée au nord dans la combe de la Frasse, remontée à Roche Plane, gavade en face sud jusqu'au fond de la combe (oh là là là là, personne avec moi pour les photos???) , remontée à la cote 2000m, retour au Planay par les immenses champs de poudre dominant Plan Villard. Ouf!
Pas une trace. Pas un cm de mauvaise neige. Pas une photo non plus ;o) "ma" vallée m'a fait la fête, en secret ...

Aucun commentaire: